Produit ajouté dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits
Frais de port  To be determined
Total
Continuer mes achats Commander

Cheval Pratique à testé les tapis GM dans son numéro de Mai 2017

Ammortissants, aérés et encore beaucoup d'autres qualités !! 

En trois décennies, le sellier aveyronnais, qui s'est bâti une solide réputation dans l'univers de l'endurance et de l'équitation de pleine nature, a développé, autour de ses modèles de selles, tout un ensemble d'accessoires: étrivières, étriers, fontes, sacoches, sangles et tapis.

la plupart de ces accessoires ont été conçus et réalisés sur l'expérience de Gaston Mercier en tant que cavalier d'endurance de haut niVeau, avec la contribution de quelques grands champions de la discipline.

Nous avons testé deux produits: le tapis épousant les formes d'une selle et le chabraque, qui est plus couvrant.

Nous en avons équipé un cheval d'obstacle. Preuve déjà que ces produits Gaston Mercier, issus de l'endurance, se révèlent d'une efficace transversalité !
Pour le look, on aime ou pas - la rédaction est très partagée -, en revanche, ce qui nous a séduits unanimement, c'est que le tapis s'installe bien, trouve sa place, et n'en bouge pas d'un poil. Sans doute son passage de sangle contribue-t-il à cette stabilité. Un critère que l'on a pu noter d'autant plus que, sur le cheval sollicité pour l'essai, les tapis, quels qu'ils soient, tendent à reculer.
La ligne
est ergonomique et très dégarrottée, ce qui est indéniablement source de confort pour le cheval, a fortiori si son garrot est salllant. Bien vu aussi, l'emplacement préformé au niveau du troussequin, qui ainsi évite tout contact sur le rein, où quelquefois le poil est usé par un frottement répété du tapis.

Après une séance sur le plat plutôt rythmée, et émaillée de quelques sauts sur des obstacles isolés, en ôtant le tapis, le cheval n'avait pratiquement aucune trace de sudation. Même si beaucoup de tapis satisfont à ce critère, i1 est aussi très léger, comme le chabraque, pourtant de grande dimension.

L'une des deux singularités de ce tapis est cette fente qui soustrait à la ligne de dos toute espèce de contact ou plus précisément le déplace de part et d'autre de l'épine dorsale. L'autre, c'est que les empiècements, dont la forme reprend celle de panneaux de la selle, sont des poches scratchées dans lesquelles on peut insérer des cales qui jouent le rôle d'amortisseurs intégrés.

Le sellier propose deux options qui au regard du comportement du tapis, ne nous semblent pas vraiment nécessaires. On a le choix entre des pièces en mousse à mémoire de forme (40 E le jeu), qui apportent un confort au cheval en étant un répartiteur, ou des amortisseurs Noen (65 E le jeu), plutôt destinés à donner plus de confort au cavalier.

Cheval Pratique à testé les Tapis Gaston Mercier