« Des échanges riches et précieux, un partage d’expériences, on ressent les mêmes choses, on parle le même langage. »

« Des échanges riches et précieux, un partage d’expériences, on ressent les mêmes choses, on parle le même langage. »

Interview Aurélie Brihmat

La sellerie Gaston Mercier, partenaire du Tour de France à cheval des centres de rééducation à posé quelques questions à  Aurélie après son galop d’essai en allant à la rencontre des patients du centre de rééducation Paul Cézanne de Mimet. »

Racontez-nous le déroulement de cette journée à cheval et au centre.

Nous étions impatients de seller nos chevaux pour cette intervention en avant-première dans un centre de rééducation avec nos 2 loulous et Spy notre chien mascotte. J’étais déjà intervenue dans des centres de rééducation mais jamais encore avec mes acolytes à 4 pattes. Nous sommes partis du centre équestre le Grand Puech qui nous a gentiment reçus et la randonnée a commencé afin de rejoindre le Centre de rééducation Paul Cézanne à Mimet. Les chevaux marchaient décidés, comme s’ils savaient qu’aujourd’hui ils étaient investis d’une grande mission.

Comment a été accueilli votre démarche par l’équipe médicale du centre ?

Les responsables du centre ont immédiatement adhéré à notre démarche lorsque nous leur avons proposé d’intervenir dans leur centre avec les chevaux, ravis de sortir un peu des « sentiers battus ». Ainsi, ils nous ont demandé de venir sur les créneaux où seraient présents l’ensemble du personnel soignant afin que tout le monde puisse profiter de l’intervention. Ils ont organisé un goûter en extérieur en attendant l’arrivée de la Team Handidream. Le personnel médical semblait tout aussi intéressé par cette intervention que les patients.

Et par les patients ?

Les patients avaient été prévenus plusieurs jours auparavant de notre intervention grâce à des affiches présentant le projet. L’arrivée des animaux dans le centre semble avoir été un vrai moment de bonheur pour les patients. Jeunes, moins jeunes, initiés à l’équitation ou non, tous ont voulu s’approcher des chevaux pour un moment de détente, de partage et d’espoir. Certains plus en retrait ne se sont pas avancés spontanément, la taille d’un cheval étant impressionnante surtout quand on est assis sur un fauteuil roulant. Alors nous nous sommes dirigés vers les plus réservés, les plus inquiets.

Comment s’est passée le contact entre les patients et les chevaux ?

Nos chevaux ont été méconnaissables. Ils sont toujours gentils et respectueux, mais ce jour-là ils étaient justes transformés, comme anesthésiés. Les 2 chevaux étaient entourés de fauteuils roulants, des patients de chaque côté ayant parfois des gestes brusques. Les chevaux n’ont pas bougé, sensibles aux difficultés de leur entourage, ils ont apprécié chaque caresse sans faire un seul geste brusque, même les mouches ne leur ont pas fait lever un sabot du sol. Nous savions que nous avons de gentils chevaux mais là nous sommes restés ébahis de constater tant de sensibilité et de douceur face aux personnes en situation de handicap. Il ne leur manquait que la parole…

Et avec vous ?

Des échanges riches et précieux, un partage d’expériences, on ressent les mêmes choses, on parle le même langage. Je conseille, je rassure et essaie de délivrer un message d’espoir pour expliquer que même avec un handicap la vie continue, il faut savoir adapter les choses, trouver la force d’accepter le changement, cette nouvelle vie qui commence. Mais surtout comprendre que si on est encore là, c’est que nous avons encore plein de belles choses à faire et à découvrir… Rien que pour cette aventure et tout le bien que je souhaite apporter aux patients dans toute le France pendant 6 mois, je ne regrette pas de m’être battue et d’en être arrivée là.

Les moments forts de cette journée ?

Les yeux brillants de chaque patient, chacun à leur manière. Le cheval rappelant un moment d’enfance pour certains, ou étant simplement une bouffée d’oxygène pour d’autres…Les chevaux ont été d’un calme absolu mais les patients leur ont bien rendu.

Si vous deviez faire un bilan de cette journée ?

Ce jour-là, les chevaux ont été des soignants au même titre que le personnel médical, une vraie thérapie pour les patients. A refaire très vite. Ces échanges ont été aussi précieux pour les patients que pour nous.

Comment évolue votre projet de tour de France à cheval des centres de rééducation ?

Notre projet prend un peu plus d’ampleur chaque jour. Nous avons des témoignages de solidarité un peu partout en France qui font chaud au cœur, des demandes pour visiter des personnes qui viennent de vivre un drame, des sollicitations d’établissements scolaires. C’est une énorme organisation, nous avons la chance d’avoir déjà quelques partenaires de renom qui soutiennent notre aventure. Mais à ce jour nous cherchons encore des soutiens financiers afin que ce projet voit le jour. Ce rêve deviendra bientôt réalité, et nous serons prochainement dans différents centres de rééducation partout en France pour apporter du soleil et de l’espoir à ceux qui en ont besoin.

 

Et la sellerie Gaston Mercier dans tout ça ?

Dans un premier temps, nous avons listé avec Aurélie tout le matériel nécessaire à son projet. Aurélie nous a ensuite communiquer les mesures de ses chevaux et nous lui avons mis à disposition un pack provisoire de selles et d’équipements afin de pouvoir se familiariser avec nos produits.

Actuellement nous travaillons sur le choix des couleurs et des cuirs et à la fabrication de différents produits spécifiques. Dans un deuxième temps nous nous déplacerons chez Aurélie pour  prendre des mesures très précises de ses chevaux afin de commencer la fabrication des selles d’Aurélie et de son Papa.

Selle Margeride à corne Gaston Mercier

Équipement prévu sur le Tour de France à cheval Handidream

SELLES – Aurélie sera équipée d’une selle Margeride à corne dernière génération et son Papa hésite encore entre une Margeride et une Compiègne

CHEVAL – Sangles ligne confort – Chabraques – Bridons simples avec des rênes adaptées

CAVALIER – Étrivières ou fenders – Étriers fermés à coques

BAGAGERIE – Charvins – Fontes – Dégaines – Sacoches