Portrait : Diana Saliceti, Chanteuse, Journaliste et Cavalière

Portrait : Diana Saliceti, Chanteuse, Journaliste et Cavalière

Chaque mois, Gaston Mercier Sellier présente un portrait qui lui tient à cœur, de belles histoires, des aventures atypiques, des rencontres…

Ce mois-ci, découvrez le portrait de Diana Saliceti, Chanteuse, Journaliste et Cavalière Corse. Amoureuse depuis plusieurs années de notre marque Gaston Mercier, elle partage aujourd’hui avec nous sa vie, rythmée d’aventures, de passions et de beaux projets à venir.

 

[Portrait]
En cette fin d’année, je vous écris depuis mon île. L’île de beauté comme on peut le lire sur les cartes postales mais qui est surtout pour moi, ma montagne dans la mer. Notre terre sculptée dans le granit et le schiste et dont l’histoire a été une longue odyssée depuis l’Antiquité. Une histoire faite de conquêtes, d’invasions, d’agro pastoralisme, de révoltes et de résistance.

Diana SJe m’appelle Diana Saliceti, je suis une journaliste et chanteuse corse et si j’écris ce petit texte c’est pour présenter le lien tissé depuis des siècles et jusqu’à ce jour entre les insulaires et les équidés. Impossible pour les corses de dompter ce paysage parfois très hostile et de mener les troupeaux comme les vivres sur les sentiers escarpés sans l’effort incommensurable des chevaux, des ânes et autres mules.

Aussi, ces derniers ont-ils été des alliés indispensables au fil du temps pour les 
Corses qui leur vouent respect et gratitude. Il n’est pas rare de trouver dans les greniers des villages, un vieux bât, un filet ou une paire d’étrivières, vestige d’un temps où certains étaient muletiers comme nous sommes aujourd’hui conducteur de transport ou  livreur. Je me souviens de l’émotion qui m’a envahie, lorsqu’un jour, tentant de mettre un peu d’ordre dans ma maison familiale de Salicetu en Castagniccia, j’ai trouvé une selle amazone appartenant à une ancêtre. 

La femme, elle aussi, a côtoyé au fil des siècles le cheval et ses autres cousins sur une île où les familles vivaient au fil des saisons entre la plaine et la montagne. Pour ma part, cette présence de cavalières par le passé fait écho à ma réalité puisque je dois dire que ma pratique de l’équitation sur mon île se veut indissociable de femmes qui sont devenues de grandes amies. Et au cœur de ces amitiés, il y a la marque Gaston Mercier, qui nous accompagne comme principal Sellier de nos escapades entre mer et montagne.

Mes amies, Déborah, Marie Line et Justine sont chacune à leur manière des ambassadrices de nos chemins, de nos traditions et de nos valeurs corses. Déborah tient un ranch avec son père au cœur du Niolu, « Niolu à Cavallu » . C’est elle qui m’a emmenée pour la première fois sur le GR20 à cheval en me convertissant, au passage, aux selles Gaston Mercier. Elle a été avant de devenir une amie, ma guide pour rejoindre le lac de Ninu, un paradis terrestre dont elle est assurément la fée. J’aime son rapport à ses chevaux qu’elle laisse le plus libre possible et à la montagne qu’elle dévore au quotidien, à pied ou à cheval. Marie Line tient une écurie sur la côte orientale appelée « U Baladinu », championne de sauts d’obstacle et enseignante, elle est muletière à la belle saison pour ravitailler les refuges du GR20 Sud ou encore en redescendre les déchets. Elle prend soin de ses chevaux et notamment de sa petite jument corse ainsi que de ses mulets avec une passion, une patience et une générosité infinies, trois mots qui la caractérisent. Enfin, voici Justine, qui apprend également le métier de muletière et qui est passionnée de courses d’endurance. C’est une battante aux yeux noirs qui a un sens inné du dressage et de l’équitation. Notre premier contact a été établi sur Le Bon coin, car je voulais justement lui acheter une selle … Gaston Mercier ! Avec Justine, nous faisons désormais équipe à Corte dans une formation dispensée par le centre Equiloisirs, pour devenir accompagnateur de tourisme équestre. 

Voici donc mon monde insulaire fait de passion. En espérant vous le faire découvrir au cours des prochains mois en texte et en image.

« Gaston Mercier fait partie de mon histoire et de mes plus belles rencontres. Un allié de taille pour parcourir cette montagne dans la mer et y vivre les plus belles aventures. Au plaisir de vous y croiser… »

Diana Saliceti.